Solover, toute une histoire...

Fondée en 1976 par Yves VIAL et José DEL-CORRAL, SOLOVER est une entreprise familiale française.
Autrefois précurseur dans le domaine du recyclage du verre, Yves VIAL a su transformer cette aventure humaine en une véritable épopée industrielle au niveau national. SOLOVER doit son ascension à une recherche perpétuelle d’innovation liée à son engagement de protection de l’environnement.

1976
Création de la société de fait VIAL - DEL CORRAL à St Romain-le-Puy (42).

1980
Yves VIAL et José DEL CORRAL embauchent leurs premiers salariés.
La société devient la S.A.R.L SOLOVER.

1981
Création du site de Champforgeuil, près de Chalon-sur-Saône (71)
afin d'étendre le rayon de collecte de SOLOVER.

1988
Modernisation du site de Champforgeuil (71).

1989
Création de la plateforme de stockage de Codognan, près de Nîmes (30).

1993
Agrandissement du site de Champforgeuil (71) et acquisition de machines à tri optique.

1995
Création de la plateforme de stockage d'Illzach, près de Mulhouse (68).

1999
Création de la plateforme de stockage de Montmeyran (26).
Nouvel agrandissement du site de Champforgeuil (71) et acquisition de
machines à tri optique et de machines au courant de Foucault.

2000
Création de la plateforme de stockage de Monéteau, près d'Auxerre (89).

2002
Création de l'usine actuelle sur un site de 36 000 m² à St Romain-le-Puy permettant le démélange du verre blanc du verre de couleur dès
7 mm, ainsi que l'extraction du verre vitrocéram de couleur, et offrant à notre clientèle une qualité irréprochable.
Ce site devient le siège social de SOLOVER.

2004
Obtention de la certification environnementale ISO 14001 pour le site de St Romain-le-Puy et de la certification CERTIREC pour le site de Champforgeuil.

2008
Création d'une installation supplémentaire sur le site de St Romain-le-Puy pour le traitement du verre de double vitrage et le broyage des fines de verre en poudre.

2009
Nouvelle modernisation du site de Champforgeuil par l'installation de démélange du verre de couleur et le tri du verre vitrocéram.

2012
Installation sur la chaîne de traitement de verre ménager de St Romain-le-Puy, d'une machine permettant le tri du verre vitrocéram, quelle que soit sa couleur.

première usine

1976 St Romain-le-Puy :
première installation

ancienne usine

1980 St Romain-le-Puy :
évolution de la première usine

nouvelle usine

2002 St Romain-le-Puy :
création du site actuel

machines tri optique

Les machines au courant de Foucault
à Champforgeuil

machines courant de foucault

Les machines à tri optique
à Champforgeuil

chiffres clés

6 sites en France :
• 4 plateformes de stockage
• 2 centres de traitement

430 000 tonnes de capacité
de traitement

22 machines de tri optique

35 ensembles routiers de 40 tonnes

27 grues

10 chargeuses sur pneumatiques

47 employés

10 millions €/an de chiffre d'affaires et une politique d'investissement soutenue